AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )   Jeu 1 Avr - 18:31



    Cette soirée s'annonçait plus que mal, je ne comprenais toujours pas pourquoi j'avais accepté cette offre, peut être parce que j'étais un être cupide comme tous les Hommes. Quelques jours plus tôt quelqu'un était venu demander mon aide pour réanimer un mort, rien de bien étrange jusque là, enfin pour moi. Mais le problème était que l'homme qui était venu demander de mes services, était un vampire, déjà ça commençait mal. Je ne porte pas ces créatures dans mon cœur, c'est le moins que l'on puisse dire. En fait, je ne supporte pas être en contact avec un vampire, mais bon, fallait vivre avec son temps, ils vivaient parmi nous et on ne pouvait rien y changer. L'autre soucis avec ce " contrat " était que je devais réanimer un vampire, mon Dieu, qu'est-ce que j'étais en train de faire, si je voulais mourir je suivais la bonne voie. Enfin bon, j'avais accepté et je n'étais pas le genre de personne a ne pas tenir mes promesses, mais si celles ci s'adressaient à un vampire.

    Le moment était venu de me préparer pour me rendre au cimetière, je portais une paire de jeans et un chemisier rouge, comme à mon habitude j'emmenais une arme, un pistolet pour être plus précise, je savais bien que ce n'est pas avec un simple flingue que je tuerais un vampire, mais au moins ça le ferait ralentir si jamais il se lançait à ma poursuite. Je sortis de mon appartement et me rendis au cimetière en voiture, s'il y a des gens qui ont horreur de ces endroits, ils n'ont pas autant de raisons que moi pour les détester. Je me garais sur le parking et slalomais entre les tombes, au loin je pouvais voir une silhouette sombre, surement mon client. Je vins à sa rencontre et tentais de paraître la moins froide possible.

    " Bonsoir "

    Bon, ok c'était raté, mais je n'y peux rien, je ne peux pas faire semblant, je suis une très mauvaise actrice. Le vampire auquel j'avais à faire n'était pas effrayant, il ne faut pas faire confiance à ce que l'on voit à la télévision. Mais le fait qu'il ne soit pas aussi repoussant ne faisait que d'augmenter ma méfiance à son égard. Il ne faut pas se fier aux apparences. Il était plutôt grand, des cheveux mi longs encadraient son visage aux traits assez fins, mais ce qui me frappait le plus chez lui c'était la couleur de ses yeux, ils étaient d'un bleu très clair, quand je les regardais c'était comme si je me noyais dedans, je clignais plusieurs fois des yeux, ce n'était pas le moment de se laisser distraire.

Revenir en haut Aller en bas
Edward Ruthven
Admin « L'Insolent Démon »
avatar

♦ messages : 526
♦ registration date : 12/01/2010
♦ age : 29
♦ jukebox : Perdition City - Ulver


CARNET DE ROUTE
♦ statut rp: Ouvert
♦ relationship:

MessageSujet: Re: Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )   Jeu 1 Avr - 20:52

    Six heure trente, le soleil se couchera dans exactement sept minutes. Le vampire n’a pas une horloge dans la tête bien qu’il sente de tout son être le soleil se coucher sans avoir besoin de regarder au dehors, mais il a un petit ordinateur portable sur lequel il ajouté les éphémérides toujours présentes sur son écran d’un coup de souris sur le bord droit de l’écran. Qui a dit que les vampires n’aimaient pas la technologie ? Peut-être les vieux vampires vivants au château mais Edward lui raffolait de la technologie. Il avait installé une immense chaîne hi-fi faite sur mesure qui occupait une partie du mausolée où il restait cloîtré durant la journée. Rien de tel pour mieux passer ses journées plutôt que de se ronger les sang à ne rien faire. Sirotant du sang de porc, le vampire observait l’écran de son ordinateur. Il avait une affaire urgente, un rendez-vous important au cimetière et il tenait à ne pas être en retard. Sur l’écran de l’ordinateur était affiché un portrait d’un jeune homme à l’allure distinguée. Edward poussa un long soupir et referma l’écran pour se préparer. De toute façon, il allait le voir inutile de se nouer l’estomac avant d’être en face du corps décomposé de son ami. Il quitta le bureau qu’il avait installé dans le mausolée pour gagner une immense porte qui menait au dehors. Pourquoi n’y avait-il donc pas de galerie souterraine pour accéder au manoir ? Question idiote, il n’était plus à Chicago où une grande partie de la ville était ramifiée par des souterrains mais à Newton, une petite ville paumée qui ne possédait même pas de métro.

    Rejoignant le manoir, il pu enfin quitter son peignoir de velours noir pour opter pour une tenue plus actuelle. Il enfila un jean noir griffé, une chemise de soie blanche. S’observant dans le miroir, il constata à quel point son teint était blanc. Le sang de porc ne parvenait même pas à rosir ses joues. Il avait tout l’air d’un cadavre. Si la personne avec qui il avait rendez-vous avait été une simple humaine, il aurait passé une heure à se maquiller, à mettre des lentilles de contact afin de passer pour ce qu’il n’était pas, mais avec elle, pas besoin de masquer ce qu’il était. Un vampire. Il passa une veste de velours noire parfaitement coupée mettant sa taille fine en valeur. Puis il ajouta une chaîne autour de son cou. Pas de pendentif en forme de croix, ça aurait été parfaitement idiot, mais plutôt un camé. Il avait toujours adoré ces bijoux. Le camé descendit le long de son torse musclé pour disparaître derrière la chemise. Observant son reflet, il se trouva un peu effrayant avec ses traits tirés. Mais il n’allait pas séduire la personne avec qui il avait rendez-vous. Et il avait toutes les raisons d’avoir les traits tirés. L’affaire qui le menait au cimetière ce soir était une source d’inquiétude depuis plusieurs jours il ne parvenait à dormir, au lieu de cela, il effectuait des recherches sur internet, s’enfilait des rails de coke histoire de tenir, sans parvenir à trouver quoi que ce soit. James était mort voilà deux mois et il n’y avait rien, strictement rien sur sa disparition, personne ne l’avait vu, n’avait entendu quoi que ce soit. Bien sûr, les vampires témoignaient rarement sur le net, mais James était plutôt du genre à devenir amis avec des humains. Certes, c’était le genre d’humains dangereux, aimant le danger et parfois suicidaires, mais c’était tout de même des humains. Et durant cette décénie, tout le monde parlait sur internet.

    Marchant dans les rues sombres de la ville, il ne fit même pas attention à la jolie petite humaine qui marchait si sûre d’elle et de son charme. Déçue que le beau garçon ne lui ai même pas jeté un coup d’œil, elle descendit un peu son top pour dévoiler un peu plus la naissance de ses seins. Sans doute aurait-elle plus de chance avec un autre. Edward avait l’esprit ailleurs. Il songeait à James. Ce vampire rebelle qui avait décidé de jouer dans un groupe de rock avec des humains, qui semblait vivre comme s’il était comme eux, qui ne fréquentait pratiquement pas de vampire. Hormis Edward, il n’aimait pas ses congénères. Il emmerdait la royauté disait-il toujours. Son ton enjoué, son sourire, impossible qu’il se soit donné la mort… et pourtant. Non, il fallait que Edward en soit certain. Avec tous les chasseurs en ville, il n’avait pas l’esprit tranquille, il était au contraire de plus en plus soupçonneux. Ce soir, il saurait la vérité et il pourrait enfin faire son deuil. Eh oui, même les vampires sont capables de pleurer un mort, surtout lorsque c’est une mort ultime.

    Arrivé au cimetière, il accorda un rapide coup d’œil à la réanimatrice. Une belle jeune femme comme il les aimait, avec ses cheveux blonds reposant sur ses épaules, ses lèvres pulpeuses, ses traits encore marqué par la jeunesse et l’innocence. Elle était sacrément jolie mais très froide. C’était compréhensible, les sorciers n’aiment pas les vampires. Ils s’en méfient comme la peste. C’était réciproque. Edward n’aimait pas particulièrement l’idée de faire appel à ses services mais les réanimatrices vampires ça n’existait pas. Les sorciers perdent leur pouvoir en devenant vampire. Pas de magicien surpuissant chez les vampires. Il lui rendit son bonjours d’un ton un peu moins froid, mais pas non plus très chaleureux.

      « Bonsoir. » fit-il en observant la demoiselle. Il voulait lui poser une question ou deux avant de commencer, histoire d’être certain qu’elle n’allait pas paniquer en cours de route, même si elle avait eut l’air sûr d’elle jusqu’à présent. « Vous avez déjà ramener un vampire ? »


    Elle plongea durant un instant dans les yeux du vampire. Celui-ci sentit une sorte de courant électrique le traverser. Elle lui plaisait vraiment. C’était le genre de femme pour qui il pouvait craquer. Mais ça n’était ni le moment ni le temps pour cela. Ils avaient quelque chose d’important à faire. Et les sorcières n’était pas un bon coup, elles n’étaient pas envisageables, encore moins une réanimatrice. Les nécromants le faisait encore plus flipper que les simples sorcières. Pas étonnant quand on sait qu’ils manipulent l’énergie des morts. Les plus puissants peuvent lever une armée de zombies. Imaginez un peu ce que ça pourrait donner. En tout cas Edward n’avait aucune envie de savoir de quoi elle était capable. Il n’y avait pas beaucoup de chose qui faisait peur à un vampire, mais la magie faisait parti de ces trucs qu’ils ne comprendront jamais, parce qu’ils ne peuvent pas percevoir l’énergie que manipule les sorciers. Les humains peuvent la sentir par moment, mais un vampire ne sentira jamais rien.

_________________

    LA CULPABILITE EST LE PIRE DES MAUX
    La chance ou le bonheur se transforment en culpabilité,
    entraînant dans leur sillage tout ce qui est positif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )   Jeu 1 Avr - 21:32

    Je détestais la sensation que je ressentais en présence de ce vampire, je n'avais pas peur de lui, enfin si un peu, mais je suis beaucoup trop fière pour l'admettre, en face de lui j'avais l'impression d'être une toute petite fille inoffensive, et je détestais ça. J'ai confiance en moi, je sais que je suis capable de beaucoup de choses, mais ces choses ont tout de même des limites. Mais bon nous n'étions pas là pour faire une compétition mais pour le boulot, je devais relever un mort, un vampire de surcroit. Je suis toujours un peu tendue avant de réanimer quelqu'un, en effet, on ne sait pas ce qui peut arriver et cela peut dégénérer en quelques secondes, j'avais été hospitalisée mainte et mainte fois parce que le mort que j'avais relevé avait essayé de me tuer. Ce soir ce mort serait un vampire, raison de plus pour stresser. Je sentis son regard se posé sur moi et alors quelque chose d'étrange se produisit, je tentais de ne pas y faire attention. Les vampires ont le pouvoirs " d'hypnotiser " n'importe qui mais je pouvais lutter conte ce pouvoir, cependant il n'est pas impossible qu'un jour je tombe sur un vampire capable de faire de moi ce qu'il veut, j'espérais que ce moment n'était pas arrivé.

    « Bonsoir. Vous avez déjà ramené un vampire ? »

    Le ton qu'il employait était moins froid que le mien mais il n'en était pas pour autant chaleureux, mais bon, je ne m'attendais pas à ce qu'on devienne amis et tout, non l'amitié entre un vampire et une sorcière est quasi-impossible, en tout cas pour moi. Je n'aimais pas les humains pour ce qu'ils avaient fait à ma grand mère mais j'aimais encore moins les vampires. Je sais bien que tous les vampires ne sont pas des monstres comme on pourrait le penser, mais même en me disant cela je n'arrivais pas à m'imaginer en train de copiner avec l'un d'entre eux. Il venait de me poser la question à 100 000 dollars, je ne comptais pas lui mentir, je n'en voyais pas l'intérêt.

    " Pour tout vous dire, non c'est la première fois, mais si cela vous pose le moindre problème je peux essayer de trouver un autre nécromant qui a de l'expérience en la matière ? "


    J'ignorais si relever un vampire était différent de relever un humain. Apparemment il n'était pas mort depuis très longtemps, enfin, vraiment mort, donc un simple sacrifice animal ferait l'affaire, tuer un humain pour un sacrifice ne m'enchantait guère même si je ne les portais pas dans mon cœur. J'attendais de voir s'il voulait apprendre d'autres choses à mon sujet avant de commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Edward Ruthven
Admin « L'Insolent Démon »
avatar

♦ messages : 526
♦ registration date : 12/01/2010
♦ age : 29
♦ jukebox : Perdition City - Ulver


CARNET DE ROUTE
♦ statut rp: Ouvert
♦ relationship:

MessageSujet: Re: Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )   Ven 2 Avr - 3:16

    La jeune femme lui répondit franchement. Il ne possédait aucun don de télépathie, mais il lisait facilement sur les visages, parvenait à comprendre ce qu’ils pouvaient ressentir, penser rien qu’en les regardant, du moins les humains. Car ce don, il ne fonctionnait absolument pas sur des êtres capables de façonner leur expression à leur guise. Mais chez les humains c’était bien plus facile, leur visage était si expressif en comparaison de celui des vampires, et Edward adorait les humains, il aimait les observer, les voir agir, les voir réagir, les sentir pleins de sentiments si contradictoires. Cela ne voulait pas dire qu’il était particulièrement gentil avec eux, lui c’était plutôt qui aime bien châtie bien. Mais elle était franche, il pouvait le lire sur son visage, et il se fiait à ce qu’il percevait des humains, avec des années d’entraînement, c’est tellement facile. Et la franchise était une qualité pour lui. Même s’il était capable d’être le roi des menteurs. Voyez-vous, il n’applique pas la même morale à lui-même qu’aux autres. Etrange mais pas si étonnant, pas mal de vampires sont ainsi, et pas mal d’humains également.

    Elle n’avait jamais ramener de vampire, pas étonnant, il doutait que beaucoup de vampire ai un jour demander les talents d’un nécromant et encore moins pour ramener un vampire. Les vampires sont habitués à la mort, si bien qu’ils ne remettent jamais en question ce fait naturel, et finalement, qu’ils ne s’attachent plus à ce qui n’existent plus. Très pragmatique. De plus, les nécromants sont plutôt craint chez les vampires. Les chances qu’ils fassent appel à l’un d’entre eux sont très réduites. Mais Edward n’était pas comme les autres vampires et détestait faire comme les autres. Il serrait volontiers des mains, il adorait s’enivrer avec les humains, il se faisait payer pour peindre les âmes de clients qui lui demandaient par la suite de boire leur sang jusqu’à ce que mort s’ensuive, il était particulier, et en tant que tel, il fallait qu’il fasse appel aux services d’une nécromant. Et se doutant qu’elle n’aurait jamais fait cela auparavant, il s’était un peu renseigner sur le sujet.

      « Non, je ne veux personne d’autre que vous. » dit-il en plongeant son regard azur dans les prunelles vives de la jeune femme. Ca pourrait passer pour de la séduction, mais ça n’en était pas. Il l’aimait bien, et chose étrange, il avait confiance en elle, et il se fiait à son instinct. De plus, un nécromant s’y connaissant en réanimation de vampire serait inquiétant voire dangereux pour Edward. « Ne vous inquiétez pas je me suis un peu renseigner sur le sujet, même si c’était difficile de trouver un précédent. Vous vous rendez compte que vous allez être la première à réanimer un vampire dans cet état ? en fait, je crois que ça vaut pour les Etats-Unis aussi. »


    Il était presque fier. Une première. Il n’avait trouvé qu’un seul autre exemple… et ça concernait un certain compte Dracula. De ce qu’il avait compris entre ce que son mentor lui avait raconté et de ce qu’il avait pu glaner sur intenet, non seulement le nécromant avait ramener Dracula à l’aide de deux vampires bien vivants, enfin aussi vivant que peut l’être un vampire, mais en plus ils étaient parvenu à le ramener tel qu’il était avant sa mort, et non en zombie. Le petit problème c’est que du coup, il avait peur de réitéré l’exploit. Or, il ne voulait pas ramener James en vampire, juste son zombie, et espérait bien pouvoir lui accorder la paix. Juste au cas où, il avait ramener un petit bidon d’essence et un zippo. Néanmoins, il était très fier de faire un acte historique aux Etats-Unis.

      « La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas besoin de sacrifier d’animal. Un peu de mon sang devrait suffire. Le seul problème, c’est la quantité de sang, il ne faudrait pas en verser trop. »


    Non qu’il tienne à son sang, après tout, il y avait plein d’animaux tout autour d’eux, ils étaient si proches de la forêt, mais qu’il ne voulait pas ramener James sous une forme entre le vampire et le zombie, ça serait vraiment malsain et contre nature.

_________________

    LA CULPABILITE EST LE PIRE DES MAUX
    La chance ou le bonheur se transforment en culpabilité,
    entraînant dans leur sillage tout ce qui est positif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )   Sam 10 Avr - 21:45

    Franchement, je commençais à me demander ce qui m'était passé par la tête quand j'ai accepté ce " contrat " ! Il faut être complètement déjanté pour tenter de relever un vampire, qu'est-ce qui me disait que ce vampire n'était pas un psychopathe qui se jetterait sur moi à la première occasion ? Je commençais à sérieusement m'inquiéter, mais j'avais donné ma parole à ce vampire que je relèverais son " ami " et c'est malheureux à dire mais je tiens toujours mes promesses. De plus mon " client " me mettait mal à l'aise, je me sentais totalement démunie face à lui, comme s'il était capable de me contrôler contrairement aux autres vampires, je ne sais pas pourquoi mais je sentais qu'il en était capable et c'est ce qui m'inquiétait.

    « Non, je ne veux personne d’autre que vous. Ne vous inquiétez pas je me suis un peu renseigner sur le sujet, même si c’était difficile de trouver un précédent. Vous vous rendez compte que vous allez être la première à réanimer un vampire dans cet état ? en fait, je crois que ça vaut pour les Etats-Unis aussi. »

    Ses paroles me ramenèrent à la réalité, la surprise devait se lire sur mon visage, ce qui m'étonnait le plus c'était qu'il dise qu'il ne voulait personne d'autre que moi. Bien sur cela me fit plaisir, mais je ne pouvais m'empêcher de trouver ça bizarre, oui je sais je suis parano !

    " Oh ! J'ignorais que j'avais autant de talent que ça, mais sérieusement, pourquoi moi et pas une autre personne ? Je ne suis pas la seule nécromante à ce que je sache ? Oui en effet, je ne connais personne qui ait relevé un vampire, je comprend pourquoi s'il n'y en a aucun aux États-Unis. Et bien Monsieur Ruthven j'espère être à la hauteur de vos attentes. "

    Au lieu de me rassurer , ses paroles me firent encore plus stresser, en effet, personne n'avait réussi à relever un vampire aux États- Unis ou du moins avait essayé, qu'est-ce qui me disait que j'allais y arriver ? Je ne suis pas du genre à douter de moi, bien au contraire, je suis une femme plutôt confiante, mais là je dois avouer que je doutais de mes capacités de réanimations.

    « La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas besoin de sacrifier d’animal. Un peu de mon sang devrait suffire. Le seul problème, c’est la quantité de sang, il ne faudrait pas en verser trop. »

    " Oh, ça c'est une bonne nouvelle ! J'aurais peut être la chance de rester propre ce soir ! " J'esquissais un léger sourire, en effet, le métier de réanimateur est plutôt salissant dans son genre, allez tuer un animal sans qu'il se débatte vous ! " Alors savez vous quelle quantité à peu près il nous faudrait pour relever votre ami ? Car je dois vous avouer que je n'ai jamais procédé de cette manière. "

Revenir en haut Aller en bas
Edward Ruthven
Admin « L'Insolent Démon »
avatar

♦ messages : 526
♦ registration date : 12/01/2010
♦ age : 29
♦ jukebox : Perdition City - Ulver


CARNET DE ROUTE
♦ statut rp: Ouvert
♦ relationship:

MessageSujet: Re: Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )   Lun 12 Avr - 2:04

    Edward comprenait parfaitement que la jeune femme puisse être inquiète face aux propos du vampire. En général les humains aux courants de l’existence des vampires évitaient généralement leur présence excepté pour ceux qui les trouvaient fascinant, le genre qui aurait servit au château totalement gratuitement, le genre qui serait capable de payer un vampire pour qu’il lui suce les veines, mais chez les sorciers c’était carrément une méfiance totalement justifiée. Rare sont les sorciers à travailler pour un vampire. Ceux qui le font sont soit appâté par l’argent soit sont attirés par le mal, restait ceux qui sont suffisamment puissant pour n’avoir rien à craindre des vampires, mais dans ce cas là, les vampires par crainte ne font pas appel à eux. Mais il est vrai que naturellement les sorciers se méfient des vampires. Et de la part d’une nécromant qui n’a jamais réanimé de vampire, qui visiblement n’a pas pour habitude d’avoir un vampire pour client, ça semblait évident qu’elle allait se montrer un brin méfiante. Pourtant, elle n’avait pas dit non, elle avait accepté le contrat sans même sourciller, sans faire la moindre remarque désobligeante. Edward s’était dit qu’il avait alors une chance inespéré d’être tombé sur elle quand d’autres ne se seraient pas gêné pour l’envoyer sur les roses, tout vampire séduisant qu’il était, face à un nécromant en général il ne faisait pas vraiment le poids.

      « Pour dire vrai, vous m’inspirez un sentiment de confiance. »
      oui, il était parfaitement conscient que sa phrase sonnait étrangement dans la bouche d’un vampire, mais c’était la stricte vérité. Et il n’allait pas lui dire que les nécromants plus puissants l’effrayait ? Sa fierté à lui l’en empêchait, et dire une telle chose pouvait aussi vexé la jeune femme. On ne sait jamais. « Vous êtes sans doute intimidé d’être en présence d’un vampire, mais c’est pareil pour moi, les nécromants sont toujours impressionnants pour nous autres. »


    Le vampire observa la jeune femme. Elle ne semblait pas effrayée, sans doute un peu surprise de ce qu’il lui disait, on le serait à moins si l’on effectuait pour la première fois un sort aussi puissant. Lui trouvait cela très excitant, il était comme un gamin à qui l’on montrait un truc vraiment extraordinaire. Mais quelqu’un d’humain trouverait sans doute la situation inquiétante. Il avait eut raison, elle avait les épaules pour le job. Non seulement elle ne s’était pas enfuie en courant, mais elle semblait réfléchir et posait les bonnes questions. Ce petit brin de nana était non seulement très mignonne à croquer mais en plus intelligente. Il y avait une chose qui attirait le vampire et c’était bien les femmes intelligentes. Plus il l’observait plus il sentait monter à son égard des sentiments positifs. Il lui faudrait mieux se concentrer sur sa tache plutôt que de papillonner.

      « C’est vrai qu’être couverte de sang en présence d’un vampire n’est pas forcément une bonne idée. » fit remarqué le vampire ne songeant pas un instant qu’il pouvait effrayé un peu plus la sorcière par sa remarque qui lui semblait tout à fait anodine, même si intérieurement il se léchait les babines à l’idée de récupérer tout ce sang animal versé sur un corps aussi somptueux. Non il fallait vraiment qu’il se concentre. « Je l’ignore à vrai dire, mais je pense que l’équivalant d’une gorgée devrait suffire. »


_________________

    LA CULPABILITE EST LE PIRE DES MAUX
    La chance ou le bonheur se transforment en culpabilité,
    entraînant dans leur sillage tout ce qui est positif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je sens que je vais le regretter... ( PV Edward )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de l'Ombre ::  :: Archives RP-