AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Blood files

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden J. Hermangarde
Admin « La Reine de Pique »
avatar

♦ messages : 307
♦ registration date : 14/01/2010
♦ jukebox : Sadique


CARNET DE ROUTE
♦ statut rp:
♦ relationship:

MessageSujet: Blood files   Mar 6 Avr - 4:24


    i n t r i g u e ;
    ________________
    La première sous-intrigue
    lié à l'intrigue principale
    est écrite ici.



    « Donnez-nous 500.000 dollars.
    - Et pourquoi je vous prie ?
    - Pour obtenir un vaccin contre le virus qui va bientôt toucher tous les vampires.
    - De quel virus parlez vous ?
    - Vous le saurez bientôt, et vous nous paierez alors.
    - Nous sommes des vampires, les maladies présentes dans le sang ne nous touche pas.
    - Vous n’avez aucun soucis à vous faire alors » fit la voix en ricanant à l’autre bout du fil.
    Le vampire posa sa main sur le combiné et se tourna vers son maître, un air inquiet affiché. Le maître secoua la tête. Le vampire repris le téléphone.
    « Nous ne paierons rien du tout à votre secte. Nous avons déjà payé vos méfaits. » Sur ces mots, il raccrocha.


L’hôpital de Newton accueillit durant cette nuit trois patients présentant des symptômes jusque là inconnus. Bien que les médecins réussirent à savoir que les patients étaient atteints d’une maladie du sang, ils ne purent empêcher leur décès, douloureux. Les résultats des test sanguins n’offrirent pas plus d’information. Mais au microscope on pouvait observer la forme étrange qu’avait pris les cellules sanguines. A ne pas en douter, un nouveau virus venait de faire son apparition. Le médecin en chef de garde cette nuit là transmit son rapport au directeur. Celui-ci afficha un air inquiet. Un nouveau virus se transmettant par le sang, c’était inquiétant. Il se souvenait de l’époque où le SIDA avait fait son apparition, aujourd’hui encore, on ne pouvait en guérir les patients même si on avait fait d’énormes avancées dans le domaine. Il devait alerté le ministère de la santé. Si ce virus avait déjà atteint trois personnes, il y avait peut-être un moyen de transmission autre que par le sang. Il fit donc un rapport.

    Hier soir, nous avons accueillit trois patients en l’espace de six heures. Le premier présentait une hémorragie externe par une blessure à la nuque, il était salement amoché, mais nous avons réussit à arrêté l’hémorragie. Par la suite, le patient fut pris de convulsion, une crise ressemblant de beaucoup à de l’asthme mais ce n’en était pas. Après des recherches nous sommes parvenus à établir un diagnostique des plus étonnants. Une maladie transmise par le sang, un virus mais ne ressemblant à un aucun autre, présentant dans le sang, transformant les cellules sanguines. Un second patient est entré présentant les même symptômes, il était blessé et souffrait d’anémie en plus des autres symptômes, trois heures après son arrivée il est mort. Enfin un troisième patient est arrivé, il n’a pas survécu à la seconde crise qui l’a secoué. Le troisième patient ne présentait aucune blessure apparente pourtant il lui manquait trois litre de sang. Nous sommes convaincu que c’est ce virus qui les a tués tous les trois, mais nous manquons de matériels et de personnels pour faire face à peut-être un début d’épidémie.
    Docteur Grahams, directeur de l’hôpital général de Newton.


Dans une chambre de motel assez miteuse, un vampire rentre chez lui. Il a goûté au sang humain une fois de plus, une fois de trop, sa victime avait quelque chose dans le sang. Il ignore quoi mais lorsqu’il eut finit de boire, il fut terrassé par une violente crise provoquant une série de tremblement. Transgressant les règles, il a laissé l’humain sur place, baignant dans son sang, sans même refermer la plaie ou masquer la trace de morsure. Il n’était pas en état de masquer ses traces. Il est rentré directement chez lui. Qu’avait bien pu prendre cet humain ? Les vampires ne sont pas touché par les humains possédant le SIDA, puisqu’ils ne craignent pas les maladies aucune défense immunitaire ne peut être brisée par le SIDA même si à l’apparition de la maladie beaucoup de vampires avaient par précaution cessé de s’alimenter sur des humains, en revanche, la présence de drogue dans le sang des humains les touchent. Le vampire assis dans sa chambre miteuse, se sentant malade, vaseux, avec une sacré envie de vomir lui tordant les boyaux, se demandait quelle drogue pouvait bien avoir ingurgité l’humain. Après avoir vomis encore dans la salle de bain, il dû se rendre à l’évidence, il était malade, sa peau avait une teinte bleuté à présent, et ses yeux étaient devenus rouge sang. Le pire dans tout ça, c’est qu’il avait soif, terriblement soif, mais après ce qu’il venait de se passer il n’avait aucune envie de boire. Cinq minutes après, il était en train de vider le sang de la gérante du motel après avoir tué son mari. Il n’avait pas laissé une goutte de sang, et il crevait encore de soif.

    « Monsieur, je suis désolé de vous déranger mais il se passe quelque chose. » fit le vampire en effectuant une révérence maladroite, visiblement il était inquiet, son visage exprimait un sérieux trouble intérieur.
    Le Prince effectua un geste de la main, chassant les vampires qui se trouvait présent, invitant par là le vampire à s’exprimer en toute liberté.
    « Six corps ont été retrouvés, exangues de sang, dans un motel à la lisière de la ville.
    - Six corps ? On sait qui a fait cela ?
    - Oui, un vampire se trouvait au milieu de tout ça. Il n’a même pas essayé de nier, en fait, une seule chose l’obsédait, boire, il s’est attaqué à un des vampires qui m’accompagnait. Il voulait boire son sang.
    - Tuez le.
    - Monsieur, nous avions l’intention de le faire, mais il présente des signes, je dirais plutôt des symptômes assez inhabituels. On dirait qu’il est malade, très malade je dirais.
    - Vous l’avez mis en quarantaine ?
    - Tout à fait, nous attendions que vous veniez l’examiner. »


Les vampires apprirent la nouvelle pratiquement en même temps que les humains. La ville était mise en quarantaine, une maladie inconnue présente dans le sang, affectant les humains avait touché la ville, et il fallait au plus tôt en savoir plus à son sujet. Des médecins en tenue digne d’un astronaute avait débarqué en ville à bord de camion réfrigéré. Mais les humains n’étaient pas les seuls atteints, apparement les vampire buvant leur sang était eux aussi atteint d’une maladie étrange. Le sang atteint du virus les rendait d’abord malade, puis le virus s’intégrait à leur sang démoniaque, les rendant absolument fou, leur soif devenait alors inépuisable, et rien ne semblait les rassasier. Les signes sont évidents, une peau bleutée totalement surnaturelle, les veines bleutées apparentes, les yeux injectés de sang, et ils maigrissent à vu d’œil. Ce nouveau virus créer un vent de panique, chez les humains comme chez les vampires, et le responsable de tout ça ? Le Cercle des Ombres évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Blood files

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de l'Ombre ::  :: Archives Administration-