AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « I'm only human » - Finish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: « I'm only human » - Finish   Ven 5 Fév - 21:08


Caroline Eléa French
18 ans ; Humains ; Etudiante

    H A B I T U D E S & M O D E D E V I E
      Caroline est quelqu'un qui aime être aduler. Elle voudrait être la reine du lycée mais Crystal campe sur le trône. Populaire auprés des filles mais difficile avec les garçons, sortie avec quelques garçons mais elle est cependant restée vierge jusqu'à sa rencontre avec un vampire. Lorsque la belle est stressée, cela se remarque à un "tic" (que l'on voit lorsqu'on la connait bien) : elle se mordille la lévre inférieure, quelques fois jusqu'au sang. Et oui, sale manie mais une manie à ne pas confondre avec le plaisir qu'elle éprouve lorsqu'elle couche avec son ténébreux vampire ...
      Mis à part cela, la jolie Caroline passe au moins une heure dans sa salle de bain à se préparer, ce qui la met parfois en retard. Lorsqu'elle se léve, elle se regarde dans le miroir comme pour vérifier que sa beauté angelique est toujours là. C'est trés narcissique me direz-vous, eh bien Caro l'assume trés bien. Puis aprés s'être préparée, la jolie demoiselle file en cours, ce n'est pas particulierement son moment préféré de la journée. La barbe, les cours ! Malgré ses pensées noires et négatives sur l'intérêt de ses cours, la blondinette prends quand même soin de prendre quelques notes - lorsqu'elle est concentrée - parce que sinon elle passe le plus clair de son temps à regarder en détails ses professeurs masculins pour juger s'ils sont sexy ou non, ou encore critiquer les fringues des autres. Bref, généralement elle "oublie accidentellement" de faire les devoirs donner.
      La fin de la journée approche et l'entrainement des pom-poms girls aussi, rien de plus réjouissant pour Caroline de se trémousser pour faire tourner la tête des jeunes hommes sur le terrain. Et certains soirs, avant qu'elle n'aille se coucher le roi Dorian lui rend une petite visite ...


    T R A I T D E C A R A C T E R E

      Bien sûr, personne n'est parfait sinon cela se saurait n'est-ce-pas ? Elle est jalouse et possessive. Caroline est aussi têtue & caractérielle à ses heures perdues et elle est aussi assez sensible mais jamais elle ne pleura devant personne, elle préfére se cacher car pour elle pleurer devant quelqu'un n'est pas dans ses cordes, si elle pleure c'est une faiblesse et montrer une faiblesse a un ennemis c'est comme lui donner un moyen de vous abattre. Au premier abord, Caroline est une jeune femme revêche qui ne se laisse pas facilement avoir ! C'est aussi une sacrée peste quand elle s'y met et qu'elle vous a dans le colimateur, pour ce qui est de réfléchir à ses actes Caroline fonce tête baisser un point c'est tout. Pour finir, la fidélité n'est pas son fort mais Dorian la fera t-elle changer ?
      Lorsque l'on apprend à connaitre Caroline on découvre une fille pleine de vie, et qui ne demande qu'a croquer dans la vie à pleine dent. En effet, Caroline aime s'amuser avec ses amis, profiter de la vie et séduire son entourage, elle veut vivre chaque instant comme si c'était le dernier ! C'est ce qui la rend trés attachante ! On la voit rarement en colére, voire jamais, sauf lorsque l'on insulte sa famille ou ses amis, ou qu'on la cherche vraiment. En effet, Caroline essaie de se tempérer en se disant que la violence - verbale ou physique - ne résout rien, sauf quand dans le monde dans lequel nous vivons & vu ce qui se prépare, elle ferait mieux de commencer à s'enerver un peu ! Cependant c'est une jeune femme motivée, déterminée, quand elle veut quelque chose elle y va jusqu'au bout.
      Caroline est une jeune femme trés coquette, c'est le genre de fille à passer trois heures devant son miroir à retoucher son maquillage, sa coiffure ou sa tenue pour un rendez-vous, quelques fois elle se montre aussi superficielle que son gloss mais pas de quoi en faire un drame, ne dit-on pas que les blondes ne pas tellement intelligente, cependant détromper vous quand elle le veut Caroline est une jeune femme trés maligne, ingénieuse & stratégique !


    P A R T I C U L A R I T E S
      Caroline est en réalité une banale humaine, elle n'a pas de dons particuliers mis à part peut-être le fait qu'elle métrise l'art de la séduction et celui de s'attirer des ennuis ? En effet, la jeune femme reçoit maintenant - réguliérement - des visites "de courtoisie" de la part du roi Dorian, vampire irresistible pour la jeune femme qui n'a pas su resister à son charme. Le beau et ténébreux roi vient en réalité profiter de notre chére Caroline. Elle n'est qu'un objet, qu'il jettera lorsqu'il se lassera. Aprés avoir coucher avec elle - et dire qu'elle lui a donner sa virginité mais lui ne doit pas être au courant ou s'en fout carrément -, il en profite pour se nourrir de son sang et prends bien soin d'effacer la mémoire de la blondinette, lui faisant ainsi croire qu'il n'est qu'un simple étudiant d'une université du coin. Cependant, Dorian n'a pas dû prévoir que Caroline tomberait amoureuse de lui ni même qu'elle se souviendrais - à chaque fois qu'il la mord - de qui il est et pourquoi il est avec elle. Mais la jolie demoiselle préfére fermer les yeux sur les agissements du beau vampire, celui qui s'est emparé de son coeur ...


    M A P E T I T E H I S T O I R E
      « Once upon a time »

      7 Octobre 1991. Jour où je vis le jour à la maternité de Newton. Mes parents sont des riches et je n'étais pas au programme, loin de là. Bien sûr, si ma mére s'était aperçu que j'étais là dans son ventre, entrain de me développer dans son ventre, elle aurait avorter. Mais comment cela se fait-il qu'elle m'ai garder ? Me direz vous. Eh bien ma mére n'a pas grossi et elle a continué à avoir ses régles pendant sa "grossesse", c'est ce que l'on appelle un déni de grossesse. Elle ne s'est aperçu de ma présence seulement le jour de ma naissance, c'est-à-dire le 7 octobre. Elle a perdu les eaux dans sa luxueuse salle de bain. Complétement paniquée, elle a alerté mon pére et ils sont partis direction l'hopital. Mon dieu, j'aurais aimé voir la tête de ma mére quand on lui a annoncé qu'elle allait accouché. Au bout de quelques heures de douleurs, et d'inombrable "Poussez Madame", je pointais le bout de mon nez dans ce nouveau nez. Petite crevette de 49 centimétre et de 2 kilogrammes et demi.
      Maman - "C'est fini ?"
      Sage-femme - "Félicitation Madame, c'est une petite fille"
      Juste aprés que l'on m'ai posé sur son ventre, peau à peau, ma mére éclata en sanglots. Complétement déboussolée, elle qui passait son temps à faire les magasins et à faire des caprices venait de se retrouver en quelques heures : maman ! Elle me prénomma Caroline, joli prénom n'est-ce pas ? Moi aussi je l'adore. Au moins quelques choses de bien qu'elle aura fait dans mon éducation. Mon pére lui ne fut pas trés présent.

      Aprés ma naissance une grosse dispute éclata entre lui et ma mére. Une dispute à propos de moi, évidemment. Ma mére a décidé de me garder, mon pére n'était pas d'accord !
      Papa - "On devrait la faire adopter"
      Maman - "Arrête, je ne veux pas. C'est notre fille, on ne va pas la faire adopté par des inconnus !"
      Papa - "C'est toi qui dit ça ! Tu étais la premiere à dire que tu ne voulais pas d'enfant parce que tu ne pourrais plus faire ce que tu veut ! Et moi je ne veux pas de ce gosse, c'est pas le mien ! J'en ai rien à faire de tes gérémiades ! Je me casse, jamais tu ne me reverra pas et t'a pas interet à lui quand elle sera plus grande qui est son pére !"
      Maman - "Trés bien fait tes valises, et va t'en ! Ca sera mieux pour tout le monde"
      Evidemment aprés la dispute, je me suis mise à pleurer comme n'importe quel bébé. Ma mére vint me consoler.

      Et jamais elle ne me parla de mon pére, même lorsque je lui ai posé des questions sur lui comme n'importe quel enfant.
      Moi - "Maman pourquoi les autres, ils ont un papa et pas moi ?"
      Maman - "Parce que tu est différente"
      Moi - "C'est pas une réponse ça ! C'est qui mon papa ?"
      Maman - "Ton papa est parti parce qu'il ne voulait pas de toi !"
      Aprés je n'ai plus jamais posé de questions. En détestant immédiatement mon pére de m'avoir laissé, devenant aussi arrogante, superficielle que ma mére. Elever dans son modéle, une petite peste blonde au visage d'ange.



      « Sow the wind and reap the whirlwind »

      Puis vint l'adolescence, j'y suis encore cela dis mais c'est une passade comme une autre. L'époque du lycée. Celle des amours aussi. Je suis peut être une peste qui passe son temps à faire les magasins, se trémousser avec des pompoms dans les mains et qui veut être la reine du lycée mais je crois à l'amour. Enfin, c'est plus un rêve qu'une croyance. En effet, qui croit en l'amour aujourd'hui ? Presque personne. L'une de mes expériences m'a d'ailleurs prouvé que l'amour n'exite peut être plus sur cette cruelle terre. Je venais d'entrer au lycée, j'avais 16 ans. Imbu de moi même mais quelques peu naïve et pas encore tellement populaire. Un jeune homme s'est interressé à moi, un beau jeune homme. Isaac, il s'appelait. Beau comme un dieu ect. Comment cela se faisait-il qu'il s'interresse à moi ? C'est vrai je suis belle, riche mais pas encore populaire .... Bref, je me rapelle du notre premier rendez-vous : banal mais tellement unique. Nous sommes aller au cinéma, rituel de la main qui se place sur l'épaule de la demoiselle icognito ect. Tout y est passé, j'ai trouvé cela magique. Seul hic au bout de deux merveilleux mois où il a su m'apprivoiser, connaitre mes peurs, le parfait petit ami s'est transformé en tyran. Pas de violence physique. Juste verbal, c'est déjà bien suffisant. Vous savez comme dans cette pub où on entends un homme dire "Cette femme c'est un vrai boudin, rien ne lui va. Elle fait tout pour ce faire draguer, c'est une vraie trainée. Cette femme a des copines mais elles sont aussi connes qu'elle. Cette femme c'est la mienne." Eh bien, c'était cela tout les jours pour moi. Mon lot quotidien, sauf lorsque je retrouver la paix chez moi, seule. Bref, lorsque j'ai eu enfin le courage de le quitter, cela n'a pas été facile croyait moi.
      Moi - "C'est fini Isaac, j'en peux plus"
      Isaac - "Quoi qu'est t'a encore ?"
      Moi - "J'en ai marre que tu me traite comme ça, comme si j'étais une moins que rien, comme si j'étais un objet."
      Isaac - "Mais tu est a moi, et ça ne sera pas fini tant que je l'ai pas décidé "
      Moi - "Stop, c'est stop ! Dégage, je veux plus te voir", je m'écrie en commençant à verser des larmes de colére.
      Isaac me répond fiérement avec un sourire mielleux et narquois.
      Isaac - "De toute façon t'est rien, tu restera une minable, conne et une trainée toute ta vie Caro, alors tu vois je vais proposer mes services ailleurs, auprés d'une fille qui saura reconnaitre sa chance !"
      Voilà s'en était fini, de NOUS. De toute façon, je ne suis pas une trainée, j'étais encore vierge. Depuis je n'ai eu aucune vraie relation avec un mec, des trucs sans lendemain, des baisers passionné mais jamais plus loin. Mais cela c'étais avant ma recontre avec Dorian.
      J'étais loin de me douter de se qui aller se passer. Je l'ai rencontrée dans un bar, j'étais avec des amies. Un regard et un sourire charmeur plaqué sur son visage, le rendant irrésistible. Je n'ai passé que mon temps à le regarder, complétement hypnotiser. A la fin de la soirée, j'ai retourné la tête pour voir si il me regardait encore, mais il avait disparu. Je finis ma soirée quelques peu désapointée. Une fois la soirée terminée, je me suis rendue sur le parking pour prendre ma voiture. J'ai fait tombé mes clés et lorsque je me suis baissé pour les ramasser et que je me suis retournée, il était derriere moi. Un mélange de peur et de surprise m'envahie mais je me repris assez vite. Une main sur ma poitrine, je respirais un bon coup reprenant ainsi mes esprits.
      Dorian - "Désolé, je ne voulais pas te faire peur"
      J'eus un rire nerveux mais je fini par lui sourire.
      Moi - "Non, ça va. J'espérais te revoir" , dis-je avec un sourire charmeur encore hypnotisé par le charmant jeune homme
      Dorian - "Je sais"
      Je ris, entrant dans son petit jeu provocateur.
      Moi - "Mauvais garçon ?"
      Dorian - "Trés mauvais" , me répondit-il.
      Rien de tel pour vous donner des frissons, mon sourire s'élargit. Encore hésitante, je l'invitais de le racompagner chez lui. Il accepta, cela me fit bizarre qu'un homme aussi classe n'ai pas de voiture mais je ne m'en formalisait pas. Pourtant ce n'étais pas dans ma voiture de séduire des inconnus puis de les raccompagner chez eux. Mais au lieu de finir chez lui, c'est chez moi que nous avons atteri, heureusement ma mére n'étais pas là. Voyage. Je ne sais comment, nous avions commencé à nous embrassé avec ardeur, sa langue s'insinuer dans ma bouche comme si elle avait de l'expérience, une tonne d'expérience, un ballet endiablé. Frissons de plaisir, carresses sur ma peau. Nous sommes montés dans ma chambre, je n'étais vraiment pas dans mon état normal, jamais je n'avais fait cela. Je n'eus même pas eu le temps de réfléchir que je me retrouvé sur mon lit nue et lui aussi. Nous ne formions plus qu'un, j'eus des gémissements de plaisir. Lorsque je rouvris les yeux, le beau visage de Dorian c'étais transformé en un visage de démon avec des canines beaucoup plus grandes. Il attaqua et me mordit. Dans quel merdier, je m'étais fourée ? Une fois s'être abreuvé, il se rhabilla et me regarda dans les yeux. Même si j'étais apeuré, je soutins son regard de braise.
      Dorian - "Tu ne te souviens de rien, je suis un simple étudiant à l'université du coin. Répéte."
      Moi - "Je ne me souviens de rien, tu est un simple étudiant à l'université du coin"
      Il sourit, déposa un baiser sur mon cou.
      Dorian - "A bientôt ma tendre amie"
      Maintenant, il vient me voir souvent profitant de mon corps, couchant avec moi et s'abreuvant de mon sang. Il croit sans doute que je ne me souviens de rien, mais dés qu'il commence à me mordre, je me souviens de tout mais je garde son secret, je crois que je suis amoureuse.


    D E T A I L S I M P O R T A N T S
      Caroline est une accro à la musique et à la danse. Cela lui permet de se défouler !
      Sinon, j'ai tout dit.


    Votre pseudo ? Lemon
    Quel est votre âge ? 18 ans
    Comment avez-vous connu le forum ? Grace à PRD
    Code du règlement ? PLUME DE SANG
    Un p’tit commentaire ? Les scénar' sont géniaux & le design aussi


Dernière édition par Caroline E. French le Dim 7 Fév - 16:01, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Ruthven
Admin « L'Insolent Démon »
avatar

♦ messages : 526
♦ registration date : 12/01/2010
♦ age : 29
♦ jukebox : Perdition City - Ulver


CARNET DE ROUTE
♦ statut rp: Ouvert
♦ relationship:

MessageSujet: Re: « I'm only human » - Finish   Ven 5 Fév - 21:32

    Bienvenue sur Les Chroniques de l'Ombre
    Merci de ton inscription.
    Je te souhaites un bon courage pour ta fiche.
    Si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous contacter par mp.

    Heureuse que tu te sois inscrite.

    Si mon message te gène, je l'effacerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: « I'm only human » - Finish   Ven 5 Fév - 21:37

Merci beaucoup !
Il ne devrait pas y avoir de soucis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: « I'm only human » - Finish   Dim 7 Fév - 2:02

Désolé du double post mais j'ai fini ma présentation !
Revenir en haut Aller en bas
Eden J. Hermangarde
Admin « La Reine de Pique »
avatar

♦ messages : 307
♦ registration date : 14/01/2010
♦ jukebox : Sadique


CARNET DE ROUTE
♦ statut rp:
♦ relationship:

MessageSujet: Re: « I'm only human » - Finish   Dim 7 Fév - 2:48

    J'ai beaucoup aimé ta fiche. Très émouvante. Tu es validée bien sûr.

    Tu peux désormais créer des liens avec les joueurs déjà validés, ouvrir un sujet pour référencer tes rp. Si tu as des questions, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: « I'm only human » - Finish   Dim 7 Fév - 12:24

D'accord merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
June Eastwood
Admin « La Nymphomane »
avatar

♦ messages : 160
♦ registration date : 14/01/2010
♦ age : 29
♦ jukebox : Like a virgin


CARNET DE ROUTE
♦ statut rp:
♦ relationship:

MessageSujet: Re: « I'm only human » - Finish   Lun 8 Fév - 3:55

De rien, c'est un plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « I'm only human » - Finish   

Revenir en haut Aller en bas
 

« I'm only human » - Finish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de l'Ombre ::  :: Archives Fiches-